Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. Personnalisation par défaut.Lancer l'impression du document.Ajouter aux favoris.

Mobilité durable

Facebook Twitter
Flux Rss de l'article - L'Europe s'engage - Actualités

Une déchèterie fluviale à Lyon : un défi pour l’avenir !

Ce projet de déchèterie fluviale, piloté par Suez pour le Consortium CFT, SITA, CNR et VNF*, installée le long du quai de la Saône à Lyon, offre aux résidents du centre ville un service de proximité, éphémère et innovant.

La déchèterie sera inaugurée officiellement le 3 décembre 2016 à Lyon en contrebas du quai Fulchiron (rives de Saône). Elle entrera en service le même jour à 14h, puis sera ouverte aux usagers chaque samedi de 9h à 17h.


Cette déchèterie fluviale est composée d’une barge de collecte des déchets, aménagée avec des bennes permettant le chargement en vrac, amarrée le long du quai toute la journée, et d’un pousseur qui récupère la barge le soir. Le quai retrouve ainsi son usage habituel.

Ce projet innovant sera expérimenté pendant deux ans. Cette alternative à la déchèterie classique requière peu d’espace urbain et est éphémère : rien ne subsiste sur le quai au départ de la barge. Ce dispositif offre aux citoyens une solution de proximité et permet ainsi de lutter contre les dépôts sauvages de déchets en centre ville.

La finalité de ce projet est de conjuguer un usage alternatif du fleuve, un service aux usagers et le développement d’innovations techniques dans la conception de la barge/déchetterie.

A terme, le pousseur sera équipé d’une propulsion électro-hydrogène zéro émission. Le développement de ce pousseur sera réalisé dans le cadre du projet PROMOVAN et l’approvisionnement en électricité et hydrogène sera rendu possible par le développement de stations de recharge réalisées dans le cadre du projet HyWay.

Cette déchèterie est un exemple concret de développement du transport fluvial sur le Rhône et la Saône, et répond aux objectifs de la transition énergétique. Sa gouvernance mobilise de nombreux acteurs dans un cadre de recherche et développement, avec une double labellisation Plan Rhône et pôle de compétitivité LUTB.

 

Ce projet est financé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’Union européenne (au titre du Programme Opérationnel FEDER/FSE Rhône-Alpes 2014-2020), la Métropole de Lyon, l’ADEME et VNF.



*Consortium : la Compagnie fluviale de transport (CFT), SUEZ, la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) et Voies Navigables de France (VNF).


L'Europe au coin d'la rue

(se) transporter autrement

 

Transport de personnes ou de marchandises : ce secteur représente à lui tout seul 30% des émissions de gaz à effet de serre en Rhône-Alpes. il est donc important de favoriser le développement d'une mobilité durable plus respectueuse de l'environnement tout en répondant aux besoins de tous.

 

Rhône-Alpes est un carrefour important en matière de transports : 24 millions de passagers TGV, 1277 km d'autoroute, 244 millions de tonnes de marchandises convoyées par la route, plus de 8 millions de passagers pour l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry... (chiffres pour l'année 2012). Pour les voyageurs comme pour les marchandises, l'enjeu est de reporter les déplacements de la route vers le fer notamment.

 

Plus économe, plus respectueuse de l'environnement, plus durable, cette nouvelle mobilité est aussi une réponse adaptée aux nécessités de la lutte contre le changement climatique.

Mobilité durable : Vous avez un projet ?

Consultez les fiches actions pour savoir si votre projet peut être soutenu

  • Fiche OS13 : Favoriser le report modal des voyageurs et des marchandises vers des modes de transport plus respectueux de l’environnement et plus sobres sur le plan énergie

Prenez contact avec la Région Auvergne - Rhône-Alpes pour présenter votre projet