Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. Personnalisation par défaut.Lancer l'impression du document.Ajouter aux favoris.
Home puce  Les programmes puce  POI Rhône - Saône puce  Biodiversité

Biodiversité

Facebook Twitter
Flux Rss de l'article - L'Europe s'engage - Actualités

Acquisition et restauration des zones humides

L’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse (AERMC) et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, autorité de gestion du Programme Opérationnel Interrégional Rhône-Saône (POI) 2014-2020, lancent un appel à projets sur la période 2017-2018. Elles souhaitent faire émerger et sélectionner des projets opérationnels permettant la préservation ou  la restauration des fonctionnalités des zones humides.


L’appel à projets vise à soutenir les actions qui démarrent en 2017 et 2018 et qui se déroulent sur le territoire Rhône-Saône.

 

Pour être éligibles à l’appel à projet, les actions doivent concerner des zones humides dégradées ou menacées et consister en l’une des opérations suivantes :

  • l’acquisition de parcelles de zone humide dont le fonctionnement est identifié comme dégradé ou menacé,
  • la restauration du bon fonctionnement d’une zone humide dégradée,
  • ou l’élaboration d’un document de gestion ou révision d’un document de gestion caduque, dans la perspective de reconquête du bon fonctionnement (diagnostic du fonctionnement de la zone humide, des objectifs et un programme d’intervention).

 

Les porteurs de projet pourront être des collectivités, des acteurs économiques, des acteurs de la biodiversité, des associations…

 

La Région Auvergne-Rhône-Alpes, pilote de cet appel à projets, assure la gestion en lien étroit avec l’AERMC, pilote du volet Qualité des Eaux et Biodiversité du Plan Rhône.

 

Selon le projet, les candidatures retenues pourront bénéficier de fonds FEDER dans le cadre du POI, et potentiellement de contreparties du partenariat du Plan Rhône.

 

  • Pour candidater et prendre connaissance du règlement, cliquez ici.
Facebook Twitter
Flux Rss de l'article - L'Europe s'engage - Actualités

Remettre la Nature au cœur du Marais de Chautagne

photo de vue du marais de Chautagne Savoie© Manuel BOURON / CEN SAVOIE

 

Le CEN 73 (Conservatoire d’Espaces Naturels) et l’ONF (Office National des Forêts) entreprennent, à partir de 2016, un travail de réhydratation de la zone humide du marais de Chautagne aujourd’hui bien asséchée. Cet espace de 1 500 ha pourra retrouver un fonctionnement favorable à la faune et à la flore.

 

Le marais de Chautagne est situé au nord du lac du Bourget, l’un des plus grands lacs naturels de France. Depuis les années 1970, il a subi les aménagements hydro-électriques du Rhône et l’installation d’un important réseau de drains*. Ainsi, la mise en culture de productions agricoles et d’arbres (peupliers, …) a fini de déshydrater le marais.

 

Puis, le sol tourbeux du marais s’est tassé et sa flore patrimoniale a disparu laissant place aux espèces envahissantes (bourdaine, solidage). La faune a changé aussi, les castors, du fait des canaux de drainage ont agrandi leur territoire. D’autre part, la plantation de peupliers n’est aujourd’hui plus aussi rentable.

 

Face à ce constat, le CEN 73 porte l’opération de renaturation hydraulique et agroenvironnementale de 60 ha de milieux humides. L’ONF, va prendre des mesures test de restauration de la zone humide de 23 ha en Forêt de Chautagne.

 

L’état écologique de cet espace pourra ainsi tendre vers son aspect d’origine. Et, à l’avenir, ce territoire pourrait devenir un site écotouristique de quaiité.

 

Ces projets ont été mis en œuvre grâce au Fonds Européen de Développement Régional et l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse et suivis par de nombreux opérateurs publics et privés. D’autres projets seront menés pour restaurer la zone humide de Chautagne.

 

Pour en savoir plus :

Facebook Twitter
Flux Rss de l'article - L'Europe s'engage - Actualités

Les zones humides en voie d'être préservées et restaurées

Le petit Rhône des Saintes Maries de la mer© Conservatoire d'espaces naturels Rhône alpes - le Petit Rhône des Saintes Maries de la mer

 

La Fédération des Conservatoires d’Espaces naturel (FCEN) dirige et coordonne l’élaboration d’une stratégie de préservation et de restauration des fonctionnalités des zones humides des vallées alluviales de la Saône et du Rhône. Cet organisme travaille en collaboration avec les Conservatoires d’Espaces naturel (CEN) et de multiples acteurs. Initiée en 2015, l’opération se prolongera jusqu’au premier trimestre 2016

 

Mais qu’est-ce qu’une zone humide ?

C’est un lieu entre terre et eau disposant d’une végétation et d’une faune spéciale du fait d’un sol inondé ou gorgé d’eau toute ou une partie de l’année. Son rôle déterminant dans la préservation de l’environnement s’opère à travers de multiples bienfaits : filtre, épuration de l’eau, régulation des crues, … Les zones humides constituent aussi un haut lieu de la biodiversité.

Espaces détruits, longtemps considérés comme nocifs, certains sont aujourd’hui protégés. Ainsi, l’élaboration de la stratégie zones humides du Plan Rhône puis sa mise en œuvre consistent à mettre en cohérence les politiques en faveur des zones humides prioritaires sur le périmètre de l’axe Rhône-Saône. Elle veille également à l’efficacité des actions conduites.

 

Le projet est en lien avec un réseau d’acteurs pour la biodiversité de la Saône et du Rhône, animé par la FCEN : gestionnaires d'espaces naturels (dont les animateurs de territoires et les collectivités) et partenaires institutionnels techniques et financiers. Ainsi, l’opération vise à créer les conditions pour une mise en œuvre opérationnelle des actions et la montée en compétence des gestionnaires.

Ce projet est financé cette année par l’Union européenne au titre du Programme Opérationnel interrégional RHONE SAONE, l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, la Région PACA et EDF, dans le cadre du plan Rhône.

 

En savoir plus sur les sites internetsréseau CEN et CEN RHONEALPES

et découvrez la fiche de présentation des zones humides du Plan Rhône

LA BIODIVERSITÉ, UNE QUESTION D'EQUILIBRE

zones humides eau entourée d'arbres de part et d'autre© Agence de l'Eau RMC Vieux Rhône – Brégnier Cordon

 

Les  écosystèmes associés au Rhône, à la Saône et aux milieux qui y sont connectés (nappes souterraines, milieux humides, …)  sont des espaces à forts enjeux écologiques, qui abritent une biodiversité riche et représentative des milieux alluviaux.

Ainsi, certains secteurs du Rhône et de la Saône  sont l’habitat privilégié d’espèces protégées, notamment l’apron et les « grands migrateurs » : aloses, lamproies, anguilles… En outre, les milieux humides présents sont pour la plupart inclus dans des sites Natura 2000 : plus de  2 000 espèces de plantes à fleurs, 178 espèces d’oiseaux nicheurs, 23 espèces de reptiles, 40 espèces de mammifères ont été recensées.
Ces espaces à forts enjeux écologiques, mais aussi sociaux et humains sont pourtant fragilisés, voire détruits par les activités humaines.

 

Le POI vise donc à favoriser la préservation et la restauration des milieux humides, non seulement pour protéger la biodiversité, mais aussi parce qu’elles ont un rôle à jouer dans l’équilibre territorial (atténuation des crues, épuration des eaux, zones-refuges, …) et dans l’adaptation au changement climatique. Une stratégie des zones humides constitue d'ailleurs la feuille de route pour la mise en oeuvre de la politique « zones humides » du Plan Rhône-Saône sur 2015-2020. Elle s’adresse pour cela aux partenaires institutionnels et financiers du Plan Rhône-Saône et aux maîtres d’ouvrages et gestionnaires sur les zones humides afin de les guider dans leur dépôt de dossier et de dynamiser la mise en oeuvre d’actions sur les secteurs à enjeux pour le Plan Rhône.

 

Le POI contribue à l’acquisition de connaissances scientifiques pour orienter l’action à moyen et long terme, leur valorisation et leur partage avec les décideurs et le grand public.

 

Pour avoir accès à la stratégie zones humides ici


Préserver le Rhône et la Saône : Vous avez un projet ?

Consultez les fiches actions pour savoir si votre projet peut être soutenu.

Objectif spécifique 6.4.1  "Préserver et restaurer les fonctionnalités du Rhône, de la Saône et des milieux aquatiques associés"

Consulter les documents cités dans les fiches actions :

Prenez contact avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour présenter votre projet