Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. Personnalisation par défaut.Lancer l'impression du document.Ajouter aux favoris.
Transition énergétique - Environnement

Catherine Candela, Déléguée Générale de Tenerrdis

 

« La mise en place des stations de Grenoble et de Lyon démontre que la mobilité hydrogène zéro émission est une réalité ici en Rhône-Alpes !

 

Et nous irons encore plus loin : le projet HyWay prévoit en une seconde phase la production locale d’hydrogène par Engie Cofely à partir d’électricité renouvelable issue du territoire, visant ainsi une mobilité totalement décarbonée. »

Le projet HyWay

La mobilité hydrogène zéro émission devient réalité

© Tenerrdis

Dans le cadre de son Programme opérationnel régional développé au titre du FEDER et du FSE, la Région Auvergne-Rhône-Alpes promeut la production d’énergie renouvelable et dépense près de 100 millions d’Euros des 509 millions d’Euros alloués à la transition énergétique pour la période 2014-2020.

 

 

Développer la filière hydrogène-énergie française

 

Ce projet national innovant vise à intégrer la filière hydrogène-énergie française à l’industrie et à rendre cette technologie plus compétitive. On estime qu’environ 100 emplois seront créés d’ici la fin du projet de trois ans.

 

La Région Auvergne-Rhône-Alpes regroupe 80 % des acteurs du secteur de l’hydrogène-énergie. Instauré en octobre 2014, le projet Hydrogen Wide Acceptance Year déploie des véhicules utilitaires hybrides batteries/hydrogène autour de plusieurs stations de recharge à Grenoble et Lyon.

 

HyWay met en oeuvre un modèle unique et innovant de déploiement de flottes de véhicules utilitaires équipés de kits hydrogène permettant de doubler leur autonomie, autour de deux stations de recharge. Les premiers utilisateurs sont les pionniers d’une mobilité durable à base d’hydrogène. L’hydrogène est un vecteur d’énergie qui contribue à la préservation de l’environnement en répondant notamment aux défis de la mobilité décarbonée : réduire les émissions de gaz à effet de serre ainsi que la pollution en zones urbaines.

 

Le pôle de compétitivité Tenerrdis travaille aujourd’hui avec pas moins de huit partenaires industriels aux côtés du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) pour mener à bien ce projet de démonstration préindustrielle.

 

Une flotte de 50 véhicules électriques à hydrogène

 

HyWay a franchi une étape importante en juin 2015, avec le déploiement de 21 véhicules et trois stations de recharge d’hydrogène à Grenoble. Les véhicules utilitaires électriques sont équipés du prolongateur d’autonomie avec pile à combustible à hydrogène basé sur une technologie du CEA et ils sont capables de parcourir 300 km par jour en conditions d’exploitation urbaine.

 

© Tenerrdis

 

En février 2016, une nouvelle station de recharge d’hydrogène a été mise en place à Lyon. Elle peut recharger un véhicule en moins de sept minutes, à une pression de 350 bars. Elle peut en outre accueillir une quinzaine de véhicules par jour, soit une capacité quatre fois supérieure à la station de démonstration initiale.

Cette flotte de 50 véhicules à hydrogène est actuellement la plus grande qui sera déployée en Europe. Sur les quatre premiers mois d’exploitation, quelques véhicules ont parcouru plus de 60 000 km et ont été rechargés à des stations plus de 280 fois.

 

La seconde phase du projet prévoit d’élargir la production locale d’hydrogène à partir d’électricité renouvelable produite dans la région, démontrant ainsi tout le potentiel de la chaîne hydrogène complète, de la ressource renouvelable à la mobilité zéro émission.

 

 

Pour en savoir plus : consultez le site web de Tenerrdis